0,00

La Veuve noire, nouvelle lauréate écrite par Daredjane, érotique au plus cru, est bouleversante et d’une brièveté radicale. Remarquable de cohérence, elle traite la contrainte, pourtant lourde, d’une manière si naturelle qu’elle la fait oublier. C’est un texte coup de poing qui assume toutes les dimensions stylistique, lexicale et narrative d’un propos social et libertaire.

Elle plonge dans les bas-fonds d’une prison lors de la dernière nuit des condamnés à mort, pour mettre en scène un personnage éminemment moderne de femme sanctifiée par le sexe, mêle érotisme et tragédie, violence et émotion, vie et mort.

Bien que située dans le même contexte carcéral et composée d’éléments similaires à la magnifique nouvelle lauréate en 2017 d’Éric Abbel, Si le corps est prison, elle s’est distinguée sans appel à une très large majorité. En effet, au terme de cinq heures d’un débat approfondi et passionné, tant sur le fond que sur la forme, le jury n’a pas voulu sanctionner une proximité forcément signifiante, la considérant plutôt comme un défi supplémentaire à porter au crédit d’un texte absolument original.

Catégories : , . Genre : Nouvelles, Date de parution : 2020-11-05, Nombres de pages : 144, EAN-ISBN : 979-10-307-0400-6,

Description

La Veuve noire, nouvelle lauréate écrite par Daredjane, érotique au plus cru, est bouleversante et d’une brièveté radicale. Remarquable de cohérence, elle traite la contrainte, pourtant lourde, d’une manière si naturelle qu’elle la fait oublier. C’est un texte coup de poing qui assume toutes les dimensions stylistique, lexicale et narrative d’un propos social et libertaire.

Elle plonge dans les bas-fonds d’une prison lors de la dernière nuit des condamnés à mort, pour mettre en scène un personnage éminemment moderne de femme sanctifiée par le sexe, mêle érotisme et tragédie, violence et émotion, vie et mort.

Bien que située dans le même contexte carcéral et composée d’éléments similaires à la magnifique nouvelle lauréate en 2017 d’Éric Abbel, Si le corps est prison, elle s’est distinguée sans appel à une très large majorité. En effet, au terme de cinq heures d’un débat approfondi et passionné, tant sur le fond que sur la forme, le jury n’a pas voulu sanctionner une proximité forcément signifiante, la considérant plutôt comme un défi supplémentaire à porter au crédit d’un texte absolument original.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Veuve noire”

quatorze + 18 =

À propos de l'auteur

  • Érotique

    Un dîner de cons

    Collectif Nouvelle Érotique

    Créé par les Avocats du Diable, le Prix de la Nouvelle Érotique propose un nouveau défi...

    0,00
  • Érotique

    Noir d'ancre

    Collectif Nouvelle Érotique

    Créé par les Avocats du Diable, le Prix de la Nouvelle Érotique propose un nouveau...

    0,00