À paraître

Le Sang des bêtes

6 janvier 2022

Thomas Gunzig

Tom, vendeur dans une boutique de compléments alimentaires et de protéines pour bodybuilders, est en pleine dépression. Le passage à la cinquantaine lui ouvre les yeux sur sa vie rangée avec sa femme Mathilde qui ne le rend plus heureux.
Mais il voit sa vie bouleversée quand revient à la maison familiale son fils Jérémie, jeune homme malingre tout juste séparé de sa copine, et son père, juif marqué par la Shoah et malade d’un cancer. S’annonce une cohabitation compliquée pour Tom qui ne souhaite que tranquillité et repos.
Témoin d’un acte de violence, Tom va sauver une inconnue aux origines mystérieuses des mains d’une brute qui la maltraite, ramener chez lui cette femme sans papier, et perturber le quotidien de tous.

Avec les membres de la famille de Tom, Thomas Gunzig fait une description lucide de son temps et de ses tendances
Son roman bref et impeccable se dévore sur le corps, le couple, la vie, vieillir, aimer, durer, rester vivants, qui alterne avec un talent et un rythme parfait le rire, la lucidité, le désenchantement, le bonheur… Drôle et profond, le plus sensible et personnel des livres de l’auteur.

L’Homme-canon

6 janvier 2022

Christophe Carpentier

À Sainte-Blandine-sur-Fleury, un homme inconnu entre en gare à la recherche d’un train de marchandise, qui d’après l’agent SNCF, n’a aucune chance d’arriver.
Qui est cet homme que tous prennent pour une menace à leur sécurité et leur bien-être commun ? Quelle est cette mystérieuse marchandise ?
Un homme peut-il, par sa seule fragilité, ébranler les structures psychiques du monde liberticide dans lequel il évolue à contre cœur ?

Provoquant l’empathie ou la suspicion des habitants dans un futur de propagande où l’accès à la culture est restreint et censuré, où les anciens médias – films, musiques, et fiction au sens large – sont devenus des sources de trafic (données mémorielles différées), et où chacun a sa part à payer dans le remboursement de la Dette due aux épidémies de Covid, Christophe Carpentier nous livre un texte d’une intelligence folle, extrêmement pénétrant et philosophique, qui rompt toutes les règles et genres.
Un texte jubilatoire prospectif et une ode à la liberté et à la résistance.

N’importe où sauf ici

13 janvier 2022

Rob Doyle

Rob Doyle a passé la majorité de sa troublante vie d’adulte à errer, écrire, et s’imbiber de narcoleptiques et de littérature à dose équivalente. Désormais échoué entre une jeunesse téméraire et l’âge de raison, entre l’exaltation et le désespoir, ses voyages lui ont insufflé un but : la quête immémoriale d’une révélation transcendante.
Sous la forme de 11 vignettes en roue libre pharmaceutiquement désordonnées, à travers un sinistre pèlerinage de frissons cheap et de vérité universelle, un homme de lettres nous emmène des inquiétantes banlieues de Paris au pays des clubs de junkies à Berlin, des festivals artistiques ensoleillés d’Islande, en passant par les éveils métaphysiques de l’Asie et une Europe au bord de la destruction, jusqu’aux révélations bouleversantes générées par la DMT.
Une éblouissante, intime et profonde célébration de l’art et du vieillissement, du sexe et du désir, des limites de la pensée et des sensations extrêmes. N’importe où sauf ici confirme le statut de Doyle comme l’un des auteurs les plus originaux de la littérature contemporaine irlandaise.

Treize mercenaires
Petit précis de la Macronie

13 janvier 2022

Juan Branco

« Qui a vu sa fortune tripler, de 40 à 120 milliards, en seulement quatre ans ? »

Édouard Philippe, Xavier Niel, Benjamin Griveaux, Gabriel Attal, Arnaud Lagardère, Bruno Roger-Petit, Anne Lauvergeon, Thierry Breton, Martin Hirsch, Fabrice Fries, Arnaud Montebourg, Marie Fontanel, l’agence Equanim. En treize chapitres explosifs, Juan Branco offre le spectacle des manipulations et de l’avidité de ceux qui nous ont gouverné durant cinq ans.
Dans ce court recueil de posts Facebook publiés entre 2017 et 2021, Juan Branco revient notamment sur les liens entre les oligarques et Macron et signe son livre le plus accessible, un texte somme présentant l’essence de sa pensée et la synthèse des agissements qu’il dénonce depuis des années.
Devant cette ultime photographie ce qu’a été la macronie, le lecteur retrouvera sous sa forme la plus condensée et limpide possible la pensée politique de Juan Branco, juste avant d’avoir à se décider aux présidentielles.