À paraître

Rejoneadora

12 août 2021

Frédéric Coudron

Mexique. Fin du XIXe siècle.
Ana del Rey, jeune européenne fraîchement débarquée avec ses étalons lusitaniens, rêve d’inventer la corrida à cheval. Elle fait la connaissance d’un curieux cowboy,
Harper J. Lee, qui voudrait être l’ange gardien de la belle cavalière et partage sa passion pour les toros.
Mais dès le premier spectacle de la rejoneadora, un meurtre est commis dans les arènes, et c’est Ana qu’on suspecte immédiatement.
Hommage au western spaghetti, Rejoneadora mêle avec jubilation exotisme, aventure et amour, tauromachie et art équestre.

L’Habit de Lumières

26 août 2021

Jacques Durand, Jacques Maigne

Le Diable à 20 ans

26 août 2021

Au diable Vauvert

Paternoster

26 août 2021

Adrien Girard

La bouleversante dernière fois d’un père et son fils

« Je fermai finalement le cahier comme pour fermer l’océan tout entier et garder son secret auprès de moi, puis m’endormis en pensant à la dérive de mon père, à la mienne, à notre embarcation, au rivage seul et à ce mot qu’il avait, naïvement ou pas, précisé : Fin. »

L’OM est à nous !

02 septembre 2021

Alain Hayot, Jean-Louis Paccul

Demain la Révolution !

09 septembre 2021

Collectif PCF

Pour les 100 ans du Parti communiste français, 100 images d’aujourd’hui pour les révolutions de demain.

« En nous flottent des drapeaux, s’amoncellent des barricades, défilent des ouvriers, se prononcent des discours, s’arrêtent des usines, se forge l’acier, s’épanouit le genre humain… Des images, nous en avons plein la tête ; elles ne sont pas mortes, elles n’ont pas pris la poussière, elles ne nous servent pas d’icônes. Elles se revisitent, se réinventent et, même si notre relation n’est pas qu’un long fleuve tranquille, elles sont l’un des signes du lien fort qu’entretient le Parti communiste avec la culture, les arts et la création, au nom d’un projet d’émancipation humaine. » Fabien Roussel et Pierre Dharréville, préface

Les Chiens et la Charrue

09 septembre 2021

Patrick K. Dewdney

Un chef-d’œuvre événement de la fantasy française

« La naissance d’une voix saisissante de clarté et d’authenticité dans le panorama de l’imaginaire français. » Nicolas Winter, Justaword

« Une des plus grandes sagas de ces dernières années. » Robin Bouder, Actualitté

« C’est le moment de vous plonger avec délectation dans cet incroyable cycle multirécompensé et appelé à devenir un classique français du genre. » Sylvie Loriquer, Libraire L’Attrape-cœurs

« Du grand art. » Librairie Millepages

« Une saga qu’on ne lâche pas ! » Librairies Ensemble

« Le récit de Patrick K. Dewdney se distingue par son ampleur narrative. » Clément Martel, Le Monde

Feminicid

16 septembre 2021

Christophe Siébert

Voici la première édition non-clandestine du manuscrit de Timur Maximovitch Domachev, journaliste trouvé mort d’une balle dans la tête le 20 février 2028, à Mertvecgorod, alors qu’il enquêtait sur des féminicides en série.

Entre l’audace narrative de Bolaño, la noirceur cyberpunk de Dantec ou le post-exotisme de Volodine, les chroniques de Mertvecgorod explorent les bas-fonds d’une société rongée en profondeur.

« Fix-up coup de poing. » Bifrost

« J’ai lu ce livre sans débander. » Punk, Stoners & Books

« Un féroce inclassable dont on n’a pas fini d’explorer les arcanes. » J.-P. Andrevon, L’Écran fantastique

« Prend aux tripes, les broie, les liquéfie. » Yozone

Le Coup du siècle

02 septembre 2021

Irvine Welsh

Deux ouragans menacent Édimbourg, mais si l’un est bien un phénomène climatique, l’autre est Terry « Juice » Lawson, un arnaqueur érotomane sans vergogne déjà rencontré dans Trainspotting 2 et L’Artiste au couteau. Embarquant au passage trois autres compères plus chaotiques les uns que les autres, il va déraper jusqu’à découvrir le secret de ses origines… et les joies insoupçonnées du golf.

Humour noir et rédemption : une comédie sauvage où le champion du roman social dézingue joyeusement les derniers tabous de l’Angleterre.