7,00

De l’envie de toréer

Depuis que la tauromachie existe, de simples amateurs se mesurent aux taureaux de combats muleta en main, à leurs risques et périls. Certains sont célèbres, comme Hemingway, dont la statue est dressée à Pampelune ou encore Montherlant. La plupart sont anonymes. Constituée il y a trente ans à Nîmes, l’association des Aficionados Practicos, rassemble et permet à ces amateurs anonymes de vivre leur passion, témoignant d’un engouement populaire ininterrompu pour la pratique de la tauromachie.

Qui donc mieux qu’un amateur pouvait écrire sur ce qui pousse un humain armé d’un tissu à affronter un taureau sauvage ? Car l’amateur n’est poussé ni par le désir de gloire ou de fortune, ni par celui de la reconnaissance. Il obéit à un désir de dépassement irrépressible, mais d’un tout autre genre que celui de la compétition ou des sports extrêmes par exemple. L’animal change tout. Il est l’objet mystérieux du désir.

Que cherche-t-on vraiment dans ce corps à corps avec la bête ? Harmonie ou domination ? Adrénaline ou amour ? Dépassement ou beauté ?

Original et très pertinent, un petit essai qui pose de grandes questions et lève le voile sur une passion étrange, mais aussi sur ce qu’est le désir, lieu fondamental du mystère humain.

Catégories : , , . Genre : Document, Format : 112 X 165, Date de parution : 2019-06-19, Nombres de pages : 80, EAN-ISBN : 979-10-307-0266-8,

Description

Depuis que la tauromachie existe, de simples amateurs se mesurent aux taureaux de combats muleta en main, à leurs risques et périls. Certains sont célèbres, comme Hemingway, dont la statue est dressée à Pampelune ou encore Montherlant. La plupart sont anonymes. Constituée il y a trente ans à Nîmes, l’association des Aficionados Practicos, rassemble et permet à ces amateurs anonymes de vivre leur passion, témoignant d’un engouement populaire ininterrompu pour la pratique de la tauromachie.

Qui donc mieux qu’un amateur pouvait écrire sur ce qui pousse un humain armé d’un tissu à affronter un taureau sauvage ? Car l’amateur n’est poussé ni par le désir de gloire ou de fortune, ni par celui de la reconnaissance. Il obéit à un désir de dépassement irrépressible, mais d’un tout autre genre que celui de la compétition ou des sports extrêmes par exemple. L’animal change tout. Il est l’objet mystérieux du désir.

Que cherche-t-on vraiment dans ce corps à corps avec la bête ? Harmonie ou domination ? Adrénaline ou amour ? Dépassement ou beauté ?

Original et très pertinent, un petit essai qui pose de grandes questions et lève le voile sur une passion étrange, mais aussi sur ce qu’est le désir, lieu fondamental du mystère humain.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De l’envie de toréer”

À propos de l'auteur

Author

Né en 1976, Christophe De Vos est professeur des écoles à Nîmes et pratique en amateur la tauromachie depuis dix ans, il a toréé une quarantaine de novillos. C’est son premier livre

En savoir plus