Fabrication d’un écrivain

« C’est quoi un écrivain ? Écrire c’est quoi ? »

Né en 1974, poète, écrivain et performeur, Christophe Siébert vit à Clermont-Ferrand. Explorant la noirceur, la violence, la dinguerie individuelle ou collective, le sordide et le glauque en général, il est l’auteur d’une vingtaine de livres, dont Métaphysique de la viande, publié aux éditions Au diable vauvert.

Il raconte ici les étapes de son parcours, depuis les poèmes et nouvelles jetées dans la rue et la semi-clochardisation itinérante des débuts jusqu’à la grande scène de Livre Paris.

Ce PDF gratuit, destiné aux bibliothécaires, libraires et lecteurs, vous est offert par Christophe Siébert et les éditions Au diable vauvert.

Catégorie : . Genre : Document, Format : 100 x 150, Date de parution : 2019-03-14, Nombres de pages : 24, EAN-ISBN : 9791030702729,

Description

« C’est quoi un écrivain ? Écrire c’est quoi ? »

Né en 1974, poète, écrivain et performeur, Christophe Siébert vit à Clermont-Ferrand. Explorant la noirceur, la violence, la dinguerie individuelle ou collective, le sordide et le glauque en général, il est l’auteur d’une vingtaine de livres, dont Métaphysique de la viande, publié aux éditions Au diable vauvert.

Il raconte ici les étapes de son parcours, depuis les poèmes et nouvelles jetées dans la rue et la semi-clochardisation itinérante des débuts jusqu’à la grande scène de Livre Paris.

Ce PDF gratuit, destiné aux bibliothécaires, libraires et lecteurs, vous est offert par Christophe Siébert et les éditions Au diable vauvert.

À propos de l'auteur

Author

Né en 1974, poète, écrivain et performeur, Christophe Siébert vit à Clermont-Ferrand. Pour la première fois publié au Diable vauvert, Métaphysique de la viande reprend ses deux romans cultes : Nuit noire, la genèse et les fantasmes d’un tueur en série, et Paranoïa, un polar de gare nerveux et violent, entre récit de fin du monde et délire complotiste.

En savoir plus
  • Métaphysique de la viande

    Siébert, Christophe

    « En vingt ans, je n'ai pas tué tant de gens que ça, deux ou trois par an, pas plus. Le reste du...