22,00

Skinheads

Trois générations d’une même famille, trois hommes issus du milieu prolétaire britannique : Terry English, skinhead propriétaire d’une petite société de taxis, n’est pas sûr d’être encore vivant pour ses cinquante ans, mais garde malgré tout sa joie de vivre grâce au ska et à sa jolie assistante Angie ; Nutty Ray, punk, employé par Terry, lutte pour contrôler sa haine de la société et passe son temps libre à provoquer les flics de Chelsea ; et Lol, quinze ans, skater punk adolescent à la recherche de lui-même… À travers plusieurs générations de skinheads, John King explore sans concession les racines d’une authentique culture prolétaire, loin des clichés qui lui collent à la peau. Un magnifique roman naturaliste social.

 

Traduit de l’anglais (Angleterre) par Alain Defossé

UGS : VAU2923.Catégorie : . Genre : Roman, Format : 130 X 198, Date de parution : 2012-05-31, Nombres de pages : 408, EAN-ISBN : 9782846264020,

Description

Trois générations d’une même famille, trois hommes issus du milieu prolétaire britannique : Terry English, skinhead propriétaire d’une petite société de taxis, n’est pas sûr d’être encore vivant pour ses cinquante ans, mais garde malgré tout sa joie de vivre grâce au ska et à sa jolie assistante Angie ; Nutty Ray, punk, employé par Terry, lutte pour contrôler sa haine de la société et passe son temps libre à provoquer les flics de Chelsea ; et Lol, quinze ans, skater punk adolescent à la recherche de lui-même… À travers plusieurs générations de skinheads, John King explore sans concession les racines d’une authentique culture prolétaire, loin des clichés qui lui collent à la peau. Un magnifique roman naturaliste social.

 

Traduit de l’anglais (Angleterre) par Alain Defossé

Rédiger une réponse

*

À propos de l'auteur

Author

Né en 1960 en Angleterre, John King a connu un succès immédiat avec son roman Football Factory (éd. Points), adapté au cinéma par Nick Love en 2004 et premier tome d’une trilogie composée de La Meute et Aux couleurs de l’Angleterre, une fresque remarquable de la culture prolétaire britannique aujourd’hui. Dans ses autres romans, Skinheads (Au diable vauvert) et The Prison House (à paraître chez le même éditeur), il continue, dans le style naturaliste qui lui est propre, à s’inspirer et à explorer le peuple anglais, sa culture et les racines sociales de la violence : punks, hooligans et autres joyeux damnés.

En savoir plus
  • England Away

    King, John

    L’aventure commence lorsqu’un jeune hooligan décide de faire la route jusqu’à Berlin via la...

    22,00
  • White Trash

    King, John

    White Trash met en scène l’affrontement d’une infirmière et de son supérieur dans un...

    22,00