23,00

Nous disparaissons

Nous disparaissons prend la forme d’un récit à la première personne mené du point de vue de Scott, new-yorkais trentenaire vivant dans un mal-être qui l’a conduit à la drogue et autres dérives. Atteinte d’un cancer, sa mère le convainc de rentrer au Kansas pour mener avec elle une enquête apparemment insensée sur des disparitions d’enfants. Mais cette obsession semble très vite confiner à la folie et Scott comprend que sa mère a amorcé le dernier stade de sa maladie. Cette inéluctable marche vers la mort va soulever dans son sillage de nombreux souvenirs d’enfance avec leur lot de réinterprétations (souvent contradictoires), de doutes, de questionnements, visant au final à une seule chose : l’acceptation (de soi et de l’autre, des faits, de vérités) pour pouvoir continuer à avancer, ou du moins essayer.

Dans ce troisième roman, Scott Heim revient sur ses thèmes de prédilection – l’enfance, la mémoire, le façonnement de la personnalité à travers des expériences violentes, brutales – et les enrichit en abordant la question de la mort. Et, une fois encore, il réussit à nous entraîner au cœur des choses, au plus profond des sentiments humains. Nous disparaissons se focalise sur la douleur d’un fils qui assiste, impuissant, à la disparition de sa mère et de tous ses souvenirs non partagés, constitutifs de sa personnalité. Mais pas uniquement, et c’est là un des nombreux talents de Scott Heim : en une seule phrase bouleversante, prononcée par la meilleure amie de la défunte dans les dernières pages (« Your mother wanted to save you. »), le roman entier s’offre à une relecture, ouvre les horizons de l’avant (là où la fin de Mysterious Skin laissait le lecteur envisager un avenir possible pour des enfants marqués à jamais par la pédophilie), et donne à deviner le magnifique courage d’une mère luttant éperdument pour tenter de sortir son fils de son mal de vivre. Son dernier acte avant de disparaître.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christophe Grosdidier

UGS : VAU1665.Catégorie : . Genre : Roman, Format : 130 X 198, Date de parution : 2009-01-15, Nombres de pages : 392, EAN-ISBN : 9782846261784,

Description

Nous disparaissons prend la forme d’un récit à la première personne mené du point de vue de Scott, new-yorkais trentenaire vivant dans un mal-être qui l’a conduit à la drogue et autres dérives. Atteinte d’un cancer, sa mère le convainc de rentrer au Kansas pour mener avec elle une enquête apparemment insensée sur des disparitions d’enfants. Mais cette obsession semble très vite confiner à la folie et Scott comprend que sa mère a amorcé le dernier stade de sa maladie. Cette inéluctable marche vers la mort va soulever dans son sillage de nombreux souvenirs d’enfance avec leur lot de réinterprétations (souvent contradictoires), de doutes, de questionnements, visant au final à une seule chose : l’acceptation (de soi et de l’autre, des faits, de vérités) pour pouvoir continuer à avancer, ou du moins essayer.

Dans ce troisième roman, Scott Heim revient sur ses thèmes de prédilection – l’enfance, la mémoire, le façonnement de la personnalité à travers des expériences violentes, brutales – et les enrichit en abordant la question de la mort. Et, une fois encore, il réussit à nous entraîner au cœur des choses, au plus profond des sentiments humains. Nous disparaissons se focalise sur la douleur d’un fils qui assiste, impuissant, à la disparition de sa mère et de tous ses souvenirs non partagés, constitutifs de sa personnalité. Mais pas uniquement, et c’est là un des nombreux talents de Scott Heim : en une seule phrase bouleversante, prononcée par la meilleure amie de la défunte dans les dernières pages (« Your mother wanted to save you. »), le roman entier s’offre à une relecture, ouvre les horizons de l’avant (là où la fin de Mysterious Skin laissait le lecteur envisager un avenir possible pour des enfants marqués à jamais par la pédophilie), et donne à deviner le magnifique courage d’une mère luttant éperdument pour tenter de sortir son fils de son mal de vivre. Son dernier acte avant de disparaître.

 

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christophe Grosdidier

Rédiger une réponse

*

À propos de l'auteur

Author

Scott Heim est né en 1966 à Hutchinson au Kansas. Après des études de littérature anglaise et d’histoire de l’art à l’université de Lawrence, il a publié de la poésie et trois romans à ce jour. Son premier roman, Mysterious skin est adapté au cinéma en 2005 par Gregg Araki, en distribution française chez Mk2.

En savoir plus
  • Mysterious Skin

    Heim, Scott

    Récit bouleversant de deux quêtes douloureuses, de deux destins meurtris que rien ne semble...

    23,00