La pire. Personne. Au monde.

À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée. Engagé pour le tournage d’une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s’attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles…

 

Traduit de l’anglais (Canada) par Walter Gripp

UGS : VAU4233.Catégorie : . Genre : Roman, Format : 130 X 198, Date de parution : 2015-08-20, Nombres de pages : 368, EAN-ISBN : 9791030700084 ,

Description

À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée. Engagé pour le tournage d’une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s’attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles…

 

Traduit de l’anglais (Canada) par Walter Gripp

Rédiger une réponse

*

À propos de l'auteur

Author

Né en 1961, Douglas Coupland a grandi et vit à Vancouver sur la côte Ouest du Canada. Plasticien et designer, il est l’auteur du roman aujourd’hui culte dans le monde entier, Génération X. Ses romans Toutes les familles sont psychotiques, Girlfriend dans le coma, Hey Nostradamus !, Eleanor Rigby, jPod, Joueur_1, et Génération A sont parus au Diable vauvert.

En savoir plus
  • Génération A

    Coupland, Douglas

    Alors que les abeilles disparaissent de notre terre, cinq personnes se font piquer au même moment...

  • Joueur_1

    Coupland, Douglas

    Un roman qui se déroule en cinq heures, où l’on suit en temps réel un cataclysme mondial...

  • Jpod

    Coupland, Douglas

    Enfermés dans jPod, un studio de jeux vidéo à Vancouver, Ethan et six codeurs sont torturés par...

  • Eleanor Rigby

    Coupland, Douglas

    Liz Dunn est obèse, grincheuse et très lucide sur elle-même. Même si derrière cette morne...