23,00

Violence

S’appuyant sur une culture érudite et populaire, mêlant Kant et Lacan aux blagues, à la littérature et au cinéma contemporain, l’académicien slovène devenu icône philosophique postmarxiste, examine, à l’ère des images globalisées et des réalités fabriquées, la violence inhérente au capitalisme, à la mondialisation, aux fondamentalismes et au langage. L’ostensible, l’irrationnelle violence du terrorisme, des crimes, des soulèvements, semble la perturbation d’une situation normale, calme. Le concept de violence « camouflée » de Žižek est précisément ce qui sous-tend notre état normal, fonde et maintient nos systèmes politiques et économiques. L’avènement du capitalisme, voire de la civilisation, cause-t-il plus de violence qu’il n’en empêche ? Quelle violence camouflée dans nos notions fondatrices les plus anodines ? Et si la forme d’action aujourd’hui la plus appropriée contre la violence était de la contempler, de la penser ? Un recueil essentiel par un des penseurs actuels les plus érudits et les plus audacieux.

 

Traduit de l’anglais par Nathalie Peronny

UGS : VAU2806.Catégorie : . Genre : Document, Format : 130 X 198, Date de parution : 2012-02-16, Nombres de pages : 320, EAN-ISBN : 9782846263993,

Description

S’appuyant sur une culture érudite et populaire, mêlant Kant et Lacan aux blagues, à la littérature et au cinéma contemporain, l’académicien slovène devenu icône philosophique postmarxiste, examine, à l’ère des images globalisées et des réalités fabriquées, la violence inhérente au capitalisme, à la mondialisation, aux fondamentalismes et au langage. L’ostensible, l’irrationnelle violence du terrorisme, des crimes, des soulèvements, semble la perturbation d’une situation normale, calme. Le concept de violence « camouflée » de Žižek est précisément ce qui sous-tend notre état normal, fonde et maintient nos systèmes politiques et économiques. L’avènement du capitalisme, voire de la civilisation, cause-t-il plus de violence qu’il n’en empêche ? Quelle violence camouflée dans nos notions fondatrices les plus anodines ? Et si la forme d’action aujourd’hui la plus appropriée contre la violence était de la contempler, de la penser ? Un recueil essentiel par un des penseurs actuels les plus érudits et les plus audacieux.

 

Traduit de l’anglais par Nathalie Peronny

Rédiger une réponse

*

À propos de l'auteur

Author

Slavoj Žižek, né en 1949 à Ljubljana (Slovénie), est un philosophe marxiste et critique culturel, auteur de plus de quarante ouvrages et sujet de deux films : The Pervert’s Guide to Cinema et Žižek ! En 1990, un an avant la libération de son pays, il était candidat du parti Démocratie libérale slovène. Analyste de Lacan et Hegel, décrypteur du monde contemporain par le prisme de la culture populaire, célèbre pour son goût de la controverse, il dirige le Center for Advanced Studies in Humanities à l’université de Londres.

En savoir plus