12,00

La Torture aux aveux

La France a torturé en Algérie. La « torture française » était déjà dénoncée comme un système appliqué sous l’autorité de plusieurs gouvernements ; elle est aujourd’hui avouée par des généraux eux-mêmes.Cet ouvrage revient sur l’« Appel des Douze » qui, lancé le 31 octobre 2000, a mis le feu aux poudres dans les non-dits de la guerre d’Algérie. Ou comment la parole commune à Henri Alleg, Josette Audin, Simone de Bollardière, Nicole Dreyfus, Noël Favrelière, Gisèle Halimi, Alban Liechti, Madeleine Rebérioux, Laurent Schwartz, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Pierre Vidal-Naquet, demandant la reconnaissance officielle par l’État français de crimes commis et avérés, a été un tournant pour la mémoire nationale. L’intérêt manifesté par les journalistes algériens d’El Watan pour cet appel, son écho et ses suites en France, auront marqué un tournant dans le retour sur la guerre d’Algérie et la pratique, alors institutionnalisée, de la torture. Car la torture, hélas, ne manque pas d’actualité (Irak, Amérique latine) et l’on parle encore « d’école française ».

UGS : VAU0714.Catégorie : . Genre : Document, Format : 120 X 160, Date de parution : 2004-11-05, Nombres de pages : 112, EAN-ISBN : 9782846260794,

Description

La France a torturé en Algérie. La « torture française » était déjà dénoncée comme un système appliqué sous l’autorité de plusieurs gouvernements ; elle est aujourd’hui avouée par des généraux eux-mêmes.Cet ouvrage revient sur l’« Appel des Douze » qui, lancé le 31 octobre 2000, a mis le feu aux poudres dans les non-dits de la guerre d’Algérie. Ou comment la parole commune à Henri Alleg, Josette Audin, Simone de Bollardière, Nicole Dreyfus, Noël Favrelière, Gisèle Halimi, Alban Liechti, Madeleine Rebérioux, Laurent Schwartz, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Pierre Vidal-Naquet, demandant la reconnaissance officielle par l’État français de crimes commis et avérés, a été un tournant pour la mémoire nationale. L’intérêt manifesté par les journalistes algériens d’El Watan pour cet appel, son écho et ses suites en France, auront marqué un tournant dans le retour sur la guerre d’Algérie et la pratique, alors institutionnalisée, de la torture. Car la torture, hélas, ne manque pas d’actualité (Irak, Amérique latine) et l’on parle encore « d’école française ».

Rédiger une réponse

*

À propos de l'auteur

Author

Charles Sylvestre est journaliste à l’Humanité et coordinateur de l’Appel des douze.

En savoir plus