Mian Mian

Mian Mian

À propos de l'auteur

Née dans les années 70, icône de la jeunesse urbaine chinoise, surnommée la « fauteuse de troubles », la « bad girl chinoise », avec le succès mondial de son premier roman devenu un classique, Les Bonbons chinois, Mian Mian est « une des plus belles promesses de cette nouvelle génération » (International Herald Tribune). Organisatrice des premières soirées rock et grandes raves chinoises, égérie de la jeunesse chinoise des années quatre-vingt, on la dit la femme la plus secrète des cercles branchés shanghaiens. Le milieu littéraire la remarque dès ses premiers écrits, elle a dix-sept ans, mais le gouvernement chinois interdit officiellement de publier et de vendre ses œuvres littéraires. Censurés, ses livres pénètrent la Chine via L'Amant de Hongkong. Un an après la première édition de L'Amant de Hongkong, Panda sex est finalement publié en Chine fin 2004. Pour son premier travail d’importance après des années d’interdiction, Mian Mian a profondément transformé la version chinoise de son roman pour sa traduction française. Sans avoir quitté Shanghaï, Mian Mian, a aujourd’hui beaucoup changé : végétarienne, elle a renoncé à « l’alcool, aux drogues et à la cigarette ».